Un mois déjà PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Lundi, 23 Octobre 2006 07:07

Samedi 21 octobre, déjà un mois que je suis arrivé en Australie, ça passe vite ! Les trois premières semaines ont été vraiment super mais la dernière a été moins drôle puisque je l’ai passé à chercher un logement…en vain. Contrairement à ce que je pensais et à ce que l’on m’avait dit ce n’est pas si facile de trouver une collocation à Perth, du moins au mois d’octobre. Un nombre important (30% ou 40%) d’annonces sont « only females » et beaucoup d’autres sont « only Japanese ». Etant ni une femme ni Japonais ce n’est pas évident. J’ai bien pensé à me déguiser (ou transformer si vous préférez !) mais…j’ai peur que ce soit difficile de passer du mode « mec Européen blond » à « fille Japonaise brune » !!

Ceci étant j’ai tout de même visité plusieurs logements. Celui avec les trois Coréens étant largement le mieux mais j’avais peur de ne pas parler anglais. Samedi j’ai également visité une chambre correcte mais d’après les descriptions des autres colocataires (que je n’ai pu rencontrer) je risquais une nouvelle fois de ne pas parler anglais. Cela est pourtant indispensable ! Bref, je suis peut-être compliqué (ce n’est pas nouveau… !) mais je cherche quelque chose avec des collocs sympas, qui me permette de parler anglais, pas trop loin de la city, pas trop pourri et…pas trop cher.

Pour en revenir au sujet, je suis arrivé à Perth voici un mois. Le temps est passé à une visite grand V et je vais devoir rester bien plus longtemps que prévu ! C’est étonnant mais j’ai des sentiments contradictoires. D’un côté j’ai l’impression d’être parti de France il y a très longtemps – sentiment peut-être crée par le dépaysement – et d’un autre côté je n’ai pas vu le temps passé depuis 1 mois. Bien sur certaines personnes et choses me manquent, mais je n’ai absolument pas le « mal du pays », du moins pour le moment.

Pour répondre à certaines questions sur ma progression en anglais, c’est toujours très dur mais il parait que je progresse. Je dis « il parait » car autant ma famille que l’école (à l’issu de tests) m’ont indiqués que j’avais progressé ; il faut dire que je partais de 0 donc je ne pouvais pas régresser... Personnellement je me sens « moins handicapé » mais j’ai l’impression qu’il me faudrait des années avant d’être parfaitement à l’aise. Et, malheureusement, je n’ai pas encore oublié le Français ; pourtant j’aimerai bien que cela m’arrive ! En tout cas il me reste 2 mois d’école (seulement !!) donc j’espère continuer comme ça pour vraiment sentir les progrès.

See ya,