Perth, une ville pour naviguer PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Mardi, 17 Octobre 2006 09:39

Certains me diront que je n’ai pas choisi la destination au hasard, c’est possible. Cependant je pense que Sydney est mieux loti, sans parler des villes Néo-Zélandaises. Quoi qu’il en soit, Perth est vraiment une belle ville pour naviguer.

Dimanche, alors que je me rendais dans le centre de Perth, je suis passé le long de la Swan River, ce cours d’eau qui travers la ville. J’ai pu admirer de nombreux voiliers évoluer dans cet espace parfait pour pratiquer un sport nautique. Entre le soleil et le vent cela donnait vraiment envie ! Nous pouvons distinguer deux parties. La première, au pied est buildings est grande d’environ 2 km sur 1,8 km. Cela permet d’avoir un plan agréable avec des vues originales (pour nous français) : d’un côté de hauts buildings modernes et de l’autre un immense parc très bien entretenu. D’après ce que j’ai pu observer jusqu’à maintenant (de l’extérieur), les vents dominants ne sont pas gênés par la ville. Il est possible de travailler dans l’un des bâtiments et en 5 minutes montre en main d’embarquer pour aller tirer des bords, sympa.

De l’autre coté du Narrows Bridge nous avons un plan plus grand (6 x 2,5 km) et plus alimenter au niveau du vent. Alors que la ville est vraiment proche, naviguer sur ce plan d’eau permet d’admirer, de loin !, la végétation de Kings Parc. Comme de l’autre côté, cette partie de la Swan River est parfaite pour naviguer sur une eau plate. Notons que ce plan d’eau a accueilli durant des années des épreuves de plus haut niveau mondial en Match Racing.

Je n’ai pas encore vu de statistiques sur le vent dans la région mais il est souvent assez fort. Il n’est pas rare de voir, sur la Swan River, de beaux « moutons » annonçant un vent aux alentours de 30 nds. Parfait.

L’embouchure de la Swan River se trouve à…Fremantle. La encore il s’agit d’un beau spot vélique, des évènements majeurs s’y déroulent régulièrement. Le plus connu est bien évidemment l’accueil de la Coupe de l’America en 1987, cette compétition a permis de donner une importante impulsion au secteur nautique dans la région. Au mois de novembre de cette année se déroulera un championnat du monde avant qu’arrive, courant décembre, la première étape de la Velux 5 Océans, plus vieux tour du monde en solitaire. Fremantle s’ouvre sur l’Océan Indien, mer réputée pour sa violence lors de ses tempêtes. Voila qui satisfera pleinement les navigations en conditions musclées avec des grosses vagues !

Vous allez me dire, comment se fait-il que je n’ai pas encore navigué avec tous ces éléments ? Non, ce n’est pas à cause du volley ! C’est simplement que je préférai découvrir la ville et ses alentours. J’atteins cependant ma limite et je me retrouve en « manque de nav’ », je vais donc aller courant de la semaine au Yacht Club de Perth (qui ne se trouve pas au cœur de la ville, malheureusement). J’ai également repéré un petit port duquel sortent souvent des voiliers de compétition pour s’entraîner, je vais aller y faire un tour (mais l’accès en bus n’a pas l’air simple). Bref, j’espère vous relater prochainement mes premières navigations ici, que ce soit sur la Swan River ou sur l’Océan Indien.

See ya,