Moi aussi, du Brésil, j’élis nos députés français...des français de l’étranger PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Dimanche, 27 Mai 2012 14:53

Peut-être vous en souvenez vous, il y a un peu plus de deux ans je publiais un article concernant « l’utilité et le sens » de mon vote pour les élections régionales françaises. Quel est le sens et l’utilité d’un vote pour une élection régional alors qu’on habite à près de 9 000 Km de la région concernée ? J’avais finalement effectué mon devoir civique, par procuration, car je tiens malgré tout à l’avenir de ma région d’origine.

Cette année 2012 est riche en élections en France. L’élection présidentielle il y a quelques semaines et les législatives dans les prochains jours. Alors me suis-je posé autant de questions qu’il y a deux ans pour l’élection présidentielle ? Non, cela a été beaucoup plus simple, notamment car je me sens, en tant que français, beaucoup plus concerné par le président de la république que par un élu local, même si je ne vis pas en France. Et puis les décisions du président Français auront plus de répercutions sur ma vie que celles d’un élu régional des Pays de la Loire... A propos de cette élection présidentielle, il est intéressant de voir que les résultats des votent des « français de l’étrangers » sont assez différents des résultats des votent des « français de France » : au premier tour, Nicolas Sarkozy a obtenu 38% des voix (contre 27% sur l’ensemble de la France), François Hollande 28% (identique), François Bayrou arrive troisième avec 11% (contre 9%), suivi de Jean-Luc Mélenchon avec 8% (contre 11%) puis Marine Le Pen avec 5% (contre 17%). Au second tour, Nicolas Sarkozy est arrivé en tête avec 53% des suffrages, contre 48% sur l’ensemble de la France et François Hollande a obtenu 47% contre plus de 51% sur l’ensemble des votants. Il faut néanmoins préciser que la participation des français de l’étranger est faible, seulement 39% au premier tour et 42% au second tour ; il y avait un petit peu plus d’un million d’inscrits sur ces listes électorales.

Alors, quid des élections législatives ? Historiquement, ces élections « locales » (dans le sens ou chaque zone géographique a des candidats différents) permettent de désigner les représentants du peuple sur un plan national, à l’Assemblée Nationale. En 2007, date des dernières élections législatives, j’avais voté par procuration depuis l’Australie pour l’un des candidats de la circonscription de Nantes à laquelle j’étais rattaché. Mais pour la première fois, en 2012, nous avons, nous les « français de l’étranger » la possibilité d’élire nos propres députés. Les deux à trois millions de français qui vivent hors de France seront dorénavant représentés par 11 députés ; en tant que français de l’étranger j’approuve bien évidemment cette nouveauté. Cette fois-ci, j’ai pu voter pour un député qui se préoccupe vraiment de mes « problèmes » et préoccupations quotidiennes. J’ai pu voter pour un député qui sait ce que signifie que vivre à l’étranger et qui connait les difficultés particulières que cela entraine, que ça soit par rapport aux démarches administratives, à la fiscalité, à l’éducation, au social, à l’emploi, etc. Ma seule réserve concerne la manière dont ils vont exercer leur travail de député en habitant à plusieurs milliers de kilomètres de l’Assemblée Nationale ; même si je sais que les députés ne sont pas toujours présents physiquement à l’Assemblée, ça va être encore plus compliqué pour eux...

Image © diplomatie.gouv.fr

Image © diplomatie.gouv.fr

De manière à permettre au maximum de français de l’étranger de voter pour leurs députés, nous avons pour la première fois la possibilité de voter par internet. En effet, si le taux de participation à l’élection présidentielle est si faible c’est, notamment, car pour certaines personnes il faut faire plusieurs heures de voyages pour aller au bureau de vote le plus proche ; pas toujours évident ! Pour les élections législatives, en plus des possibilités habituelles de vote (à l’urne, par procuration et par correspondance, ce dernier moyen n’étant pas disponible pour l’élection présidentielle), nous pouvons donc voter de chez nous, par internet, grâce à des codes reçus par courrier postal, mail et/ou SMS. Personnellement j’ai voté ce samedi (la période est légèrement décalée) sans aucun souci ; il semblerait néanmoins qu’il y ait quelques difficultés pour voter de certains ordinateurs. En tout cas, j’ai trouvé ce système bien pratique et plus simple que devoir se déplacer jusqu’au Consulat Français, et plus sécurisé que le vote par correspondance (est-ce vraiment le cas ?). La principale difficulté reste néanmoins de connaitre les différents candidats. Si certains nous ont envoyés des mails (parfois trop !) pour se présenter et faire campagne, d’autres n’ont même pas de brochure / programme en ligne sur internet, difficile de donner sa voix dans ces conditions ! MAJ 29/05 : j’ai finalement reçu par la poste, le dernier jour d’ouverture du vote par internet, le courrier officiel avec les programmes des candidats et les bulletins de vote, notamment pour voter par correspondance. Hô surprise, sur les douze candidats officiels, il y a le programme de seulement neuf d’entre eux…et le bulletin de vote de seulement huit candidats !!! Si j’avais voulu voter par correspondance, je n’aurai pas forcément pu le faire pour le candidat de mon choix faute d’un bulletin à son nom ; vraiment étonnant (et même illégal, non ?!).

Ces députés des français de l’étranger nous permettent, à nous français vivant aux quatre coins du monde, de nous sentir totalement français et de participer activement à la vie démocratique de notre pays. Une partie non négligeable d’entre nous travaille pour des entreprises françaises et souhaite garder un lien proche avec la France, la création de ces onze circonscriptions hors de France me parait donc une très bonne chose.

Et vous, trouvez-vous normal que les français de l’étranger aient leurs propres députés ou, au contraire, vous pensez que puisqu’ils sont partis de France, il n’y a pas de raisons qu’ils aient leurs propres députés ? Aux « français de l’étranger », avez-vous ou allez-vous voter pour les législatives car nous avons maintenant nos propres députés ou, pour vous, cela ne change rien ? Souhaitez-vous que le vote par internet soit généralisé ?

PS : merci de ne pas dériver le sujet de ce poste en débat politique (qui n’a pas sa place ici), l’article traite des possibilités, pour les français hors de France, de réaliser leur devoir civique et, maintenant, d’élire leurs propres députés. Merci donc de ne pas nous parler de politique en tant que tel ;-)

Até logo,

 

Commentaires   

 
#1 Yoyo 27-05-2012 19:22
Je reste septique concernant les députés de l'étrangers, surtout que cela concerne des zone géographique très large.
Mais bon, je reste pas complètement opposé, a voir.

Cependant, concernant le vote électronique, ou même pire, le vote par internet, je suis complètement opposé.
Le vote électronique, c'est donner son vote à une machine, qui se chargera de voter pour vous. Comme si vous donniez votre vote à un inconnu, qui se chargera de voter pour vous.
Soit vous avez confiance en cet inconnu, très bien pour vous, mais pas moi.
En effet, il n'y a aucun moyen de recompter les vois. Si la machine donne un chiffre, on sera obligé de le croire.
Pourquoi ? Car le vote est anonyme.
Ainsi, on le compare souvent aux cartes bleues, qui seraient sécurisé (on passera les milliers de débits frauduleux tous les ans).
Sauf que les débits de CB ne sont pas anonymes, vous pouvez vérifier sur votre compte que ce que vous a acheté a réellement été débité.
Pas le vote ...
Donc rien ne vous garantit, a aucune moment, que la machine a bien voté ce que vous avez demandé.
Sur des machines de votes, on peut imaginer que la machine sorte un bulletin de vote que l'on mettrait dans une urne. Et on pourrait ainsi recompter les voix en cas de doute. Mais ce n'est pas le cas actuellement.
Et cela est carrement impossible pour le vote par internet.

Un autre point important, c'est que contrairement au vote papier qui ne necessite aucune connaissance particulière pour participer au comptage, le vote informatique n'est pas vérifiable par la grande majorité des électeurs.
Même personnellement, étant ingénieur en informatique, si la personne qui a créé le logiciel est très maligne, il est possible qu'il ai caché un code frauduleux dans une partie du logiciel qui semble être inoffensive, et je ne pourrais ainsi me laisser prendre, alors que je pourrais me classer dans la partie de la population qui "comprend".

Donc non, le vote informatique est trop dangereux pour la démocratie.

Pour les législatives, c'est n'est pas trop grave, car cela concerne quelque députés.
Mais si la présidentielle avait été très serré, et que les Français de l'étranger avaient voté par internet.
Recompter les voix ? Impossible. Annuler le vote des Français de l'étranger ? Et faire gagner l'autre candidat ?
En gros, on met le discrédit sur l’élection, et le candidat élu aurait été a moitié élu.
 
 
#2 Steph 27-05-2012 20:08
Merci Yoyo pour ton commentaire.
Le pense que c'est justement car le système n'est pas fiable à 100% que nous n'avions pas, pour l'élection présidentielle, la possibilité de voter par internet. L'enjeu est trop important...

Petite précision : après avoir voté par internet, on reçoit des codes et il semblerait qu'il soit possible, ensuite, de vérifier le "dépouillement" de son vote, justement pour vérifier que celui-ci a été pris en compte sans erreur.
Mais je suis d'accord, au niveau sécurité, ce n'est pas forcément parfait...
 
 
#3 Yoyo 27-05-2012 21:58
Pour le dépouillement, ça m’intéresse effectivement de savoir si il te redonne après la nom de la personne pour qui t'as voté.
Mais je pense pas, car cela veut dire qu'il garde indéfiniment une relation personne vote. Et donc on supprime l’anonymat du vote.
 
 
#4 Steph 27-05-2012 22:12
Je regarderai et te tiens au courant (si tu n'as pas de nouvelles, relance moi, je peux oublier...).
See ya,
 
 
#5 Steph 30-05-2012 04:05
Pour information, voici une mise à jour effectuée de l'article :

"MAJ 29/05 : j’ai finalement reçu par la poste, le dernier jour d’ouverture du vote par internet, le courrier officiel avec les programmes des candidats et les bulletins de vote, notamment pour voter par correspondance. Hô surprise, sur les douze candidats officiels, il y a le programme de seulement neuf d’entre eux…et le bulletin de vote de seulement huit candidats !!! Si j’avais voulu voter par correspondance, je n’aurai pas forcément pu le faire pour le candidat de mon choix faute d’un bulletin à son nom ; vraiment étonnant (et même illégal, non ?!)."
 
 
#6 Sol 02-06-2012 09:04
Intéressant ton article et...les résultats des Présidentielles l'étranger! Le troisième homme n'est pas une femme!...