Equiper une maison au Brésil : toujours plus grand, toujours plus beau, toujours mieux... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Vendredi, 20 Avril 2012 01:05
  • « Ce réfrigérateur est super, il faut qu’on l’achète », me dit Ana, une colocataire.
  • « Mais, il est énorme, c’est pour une famille nombreuse alors qu’on est seulement 3 personnes à vivre dans la maison. Et encore, on ne cuisine presque pas ! Nous n’avons pas besoin d’un réfrigérateur aussi grand et aussi cher », réponds-je.
  • « Oui, mais regarde, il est super, et en plus il a un grand congélateur, c’est pratique », me rétorque Ana.
  • « Un grand congélateur...pour mettre 4 pizzas, soit le maximum qu’on ait eu pendant 8 mois, ce n’est pas vraiment utile, si ? » Demandè-je, ironique.

Voici une discussion que j’ai eu avec une colocataire, après que nous ayons repris le contrat de location d’une maison. Au moment d’équiper ladite maison, les différences culturelles et les différences de consommation sont parfois revenus au premier plan…comme lors de l’achat de ce réfrigérateur. Il en a été de même pour le canapé, si je n’avais rien dit, Ana aurait fini par acheter un canapé 5 places qui ne serait même pas rentré dans le salon (j’exagère à peine) !

Ce sont ici de simples exemples, mais je trouve que d’une manière générale les Brésiliens sont très consommateurs, c’est parfois impressionnant. Je pense qu’ils consomment beaucoup plus « à l’Américaine » qu’à « l’Européenne ». Il suffit d’ailleurs de voir comme les grands shoppings sont prit d’assaut le week-end lorsqu’il ne fait pas assez beau pour aller à la plage. Je me rappelle d’ailleurs d’une discussion avec une Brésilienne qui nous expliquait qu’elle voulait changer son réfrigérateur (décidément !). Rodrigo, un Brésilien, lui demande pourquoi, et elle a simplement répondu « car l’autre est vieux », mais « fonctionne-t-il ? » demande alors Rodrigo, « oui, bien sur, mais il est vieux et plus très joli » a complété la brésilienne. Rodrigo, globalement peu consommateur et souvent étonné par la consommation à tout va de ses compatriotes a simplement, d’un regard, montré son incompréhension.

Frigo au Brésil

Le « fameux » réfrigérateur, et encore, ce n’est pas le plus grand qu'on ait vu !

Alors comment font les Brésiliens pour consommer autant, alors que le revenu moyen est de 1 200 Réaux (500 euros) et que les produits de consommation courante coûtent le même prix qu’en France ? Et bien c’est « simple », ils achètent à crédit. C’est réellement impressionnant...mais cela fera l’objet d’un propre article prochainement.

De mon côté je ne suis pas un grand consommateur. Je ne vais pas « acheter pour acheter », je le ferai si j’en ai besoin, pas ou peu « pour me faire plaisir » (surtout un réfrigérateur !). Il suffit de voir la tête de mon téléphone portable pour s’en rendre compte : un vieux Nokia acheté en 2005 et qui n’a pas eu une vie facile (voyages, navigations, chutes, humidités, etc.)... Mais tant qu’il fonctionne (et réponds à mes besoins, à savoir appeler et envoyer/recevoir des textos), pourquoi en changer ? Bon, j’avoue, il n’y a pas besoin d’être un « grand consommateur » pour vouloir changer ce téléphone, même en France peu de personnes l’utiliseraient encore…mais il rempli très bien son rôle !

Et vous, êtes-vous plutôt des consommateurs « à l’Américaine / Brésilienne » ou « à l’Européenne » ? Quels sont les biens pour lesquels vous êtes de grands consommateurs ? Votre comportement de consommateur a-t-il évolué au cours des dernières années ?

PS : dans mon article je parle de consommation « à l’Américaine » alors que je n’ai jamais mis les pieds aux Etats-Unis. Mais je pense –et je l’ai souvent lu ou entendu- que les Américains consomment « beaucoup », c’est pourquoi je me suis permis l’expression « à l’Américaine », mais peut-être ma vision est erronée...

Até logo,

 

Commentaires   

 
#1 lucie 22-04-2012 05:25
Je suis plutôt consommatrice à l'Européenne, je l'ai réalisé quand je me suis installée à Londres (pourtant en Europe, hein!). J'ai également un vieux Nokia, très bonne qualité au passage cette marque ;)
En Angleterre, on achète, on s'endette pour des choses dont on a pas besoin - honnêtement, le gosse de 10 ans, il a pas besoin d'un Blackberry! Ils proposent des crédits 'fin de mois difficiles' à des taux choquants, comme ça si t'es pas assez endetté, ça va t'achever!
L'achat n'est pas vraiment réfléchit: machine à laver qui casse: on rachère, ok. Faire un prêt pour offrir des cadeaux de Noël inutiles, c'est ridicule. Et j'aimerai exaggérer...
Je trouve ça assez effrayant que les gens ici n'aient pas d'argent pour acheter des légumes mais quand c'est pour un iPhone, c'est différent...Enfin...
 
 
#2 Steph 22-04-2012 15:57
Lucie,

Merci pour ton commentaire et...je suis entièrement d'accord. On retrouve les même comportements ici, notamment le "pas d'argent pour acheter des légumes mais quand c'est pour un iPhone, c'est différent". Un pote vient d'acheter un iPhone à 2 000 Réaux (830€) alors qu'il ne bosse pas, il va le payer sur 12 mois...!
A bientôt.
 
 
#3 tati_luz 23-04-2012 03:46
Hum...Moi, je pense que je suis un peu "consomamatrice à l'Européene" parce que je ne achéte que les choses que j'ai besoin d'acheter . J'ai un vieux Nokia aussi. Je pense que les Brésiliens ne savent pas donner la priorité aux choses importantes et ils achétent beaucoup le superflu.
 
 
#4 Anne 23-04-2012 11:17
Bon sujet Stéphane, que l'on peut compléter avec une autre question : prend-on en considération le bien être de la planète en consommant et surtout en remplaçant ce qui fonctionne encore ? (pollution, déchets, travail des enfants, conditions de travail, etc.)
A part ça, j'aime te lire et te dis bravo pour ta constance à nous faire part de tes expériences.
Bises
 
 
#5 Madame Bavardages 25-04-2012 15:32
Je decouvre ce blog et je pense que je reviendrai souvent! Je trouve tres dommage cette sur-consommation+end ettement+suivre les nouvelles tendances juste parce qu'il le faut.J'ai aussi vecu au bresil et une partie de ma famille y vit, je me souviens qu'on se moquait des femmes qui faisaient de la chirurgie esthetique a credit, pas fini de payer le credit et la graisse etait deja revenue.Mais le plus gros choc a ete un vol retour Miami Sao-Paulo plein a craquer avec des familles entieres qui etaient parties vider leur compte en banque en faisant du shopping a Miami...Et pour acheter quoi? Des marques puisque les marques etrangeres sont tellement taxees au Bresil..des objets/vetements qui n'etaient evidemment pas du tout a mon gout! a coup de paillettes et grosses chaussures de sport.
 
 
#6 Steph 26-04-2012 03:06
@ Tati,
Oui, je suis bien d'accord, ils achètent beaucoup de choses superflu, beaucoup mesmo!

@ Anne,
C'est vrai que je ne pense pas forcément à ça quand on parle de sur-consommation mais c'est un problème majeur...trop peu pris en compte. Le "toujours plus" à de nombreuses limites.

@ Madame Bavardages,
Bienvenue sur TravelSteph !
D'accord à 100% avec ton commentaire. Un étranger me disait récemment "actuellement New-York est pleins de Brésiliens qui viennent faire du shopping". Alors évidemment ça reste une faible part de la population, juste quelques pourcentages des Brésiliens les plus aisés. Mais voir qu'ils dépensent d'importantes sommes pour faire du "tourisme achat"...je trouve ça "étonnant". Mais tant pour la chirurgie esthétique que pour les paillettes et grosses chaussures de sport, l'apparence est tellement importante...
 
 
#7 Caro 28-04-2012 04:44
Alors je confirme ! Les américains consomment beaucoup et vivent à crédit ! Donc on peut appeler ça la consommation à l'américaine ;)
Moi je suis un peu entre les 2, j'aime bien la technologie (I phone, etc) mais jamais à crédit (sauf pour une voiture et encore)
Sujet très intéréssant mon Steph ! Mais sois pas trop dur avec ta coloc ! C'est une femme ! LOL
 
 
#8 Fjord 17-05-2012 17:07
Coucou Stéph,

Tes commentaires / articles sont toujours aussi intéressants !

Malheureusement, le paraître, le superficiel, le besoin de montrer que l'on peut se payer toute sorte de choses inutiles, est universel !
Finalement, pas besoin d'aller jusqu'au Brésil. En France aussi, on rencontre des gens qui ont du mal à boucler les fins de mois mais possèdent, néanmoins, le dernier smartphone à la mode, la TV qui concurrence les écrans de ciné, les consoles sorties dernièrement...
Le fait est (et je le déplore), nous vivons dans une société de consommation ! La faute aux publicitaires ? Ou à la société, elle-même, qui, influencée, par tout ce qu'elle voit, entend, pense qu'on ne peut être reconnu que si l'on a des biens "tapent à l’œil"... Signe ostensible de "richesse" !

Pour reprendre ton exemple, j'ai changé de mobile, il y a quelques temps, un Samsung... Très bonne marque aussi ! :P
Le chargeur ne fonctionnait plus, le portable était nickel. Changer de portable me coûtait moins cher que de changer de chargeur... On en revient au même point... Société de consommation !

Le problème (selon moi), les médias véhiculent des tonnes d'idées sur les "idéaux" (toujours superficiels au possible) et les gens se sentent dévaloriser s'ils ne correspondent pas à ces "belles images" ! La beauté, la ligne parfaite, les belles fringues,... On finit par en oublier l'essentiel... Et c'est bien dommage...

Je te fais des bizouxxxx
 
 
#9 BONNET 27-03-2013 01:23
Ha ba je passe dans le coin, alors je lis un peu tout !! Ca n'est surement plus très à jour pour toi, mais je suis très heureuse de trouver ENFIN quelqu'un qui partage les mêmes réflexions que moi ! Je suis au Brésil pour faire un stage pour développer des circuits courts alimentaires pour vendre des produits bio, et pfffiiioouuu c'est pas facile!!
Alors bon, juste une question : pourquoi à t-on avis les brésiliens ont ils tous de si grosses voitures? On m'a dit que c'était car les routes avaient des trous et les voitures des durées de vie limitées. Mais je suis sure qu'il n'y a pas que cela... Ce phénomène de surconsommation (oui IL FAUT ABSOLUMENT une grosse voiture neuve!). Qu'en penses tu ?
 
 
#10 Steph 27-03-2013 14:27
Ola Bonnet,

Malheureusement cet article est toujours d'actualité, même s'il a été mis en ligne il y a près d'un an...

Concernant les grosses voitures, je vois plusieurs raisons :
- Les routes sont effectivement en état "moyen" donc les voitures ont des durées de vie limitées (pour avoir eu une voiture à Rio, j'ai été impressionné par l'usure rapide du véhicule).
- Pour la "sécurité", c'est en tout cas la justification de certains pour avoir de grosses voitures
- Pour l'apparence : je pense que la principale raison de ces grosses voitures est l'apparence, pour montrer qu'on a de l'argent. L'apparence est très importante (au moins à Rio), plus qu'en France, et avoir une grosse voiture est un signe de richesse et "puissance".
- Le confort : je trouve que d'une manière générale les Brésiliens aiment bien le confort, et certains mettent pas mal d'agent pour en avoir un peu plus.