Rock in Rio : un billet gratos contre un sourire pour voir les Red Hot PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Mercredi, 28 Septembre 2011 02:59

(Leitores lusófonos, este artigo também está disponível em Português).

J'en ai déjà parlé ici, la Cidade Maravilhosa accueille actuellement dans la Cidade do Rock l'évènement Rock in Rio, le plus grand festival musical du monde dixit l'organisation. Comme je l'avais évoqué dans mon article de décembre 2010, les Rio Card -sorte de billet- vendus en décembre 2010 sont partis comme des petits pains ; alors que la programmation n'était même pas connue. A l’automne (mai - juin), lors de la vente des « vrais » billets, ceux-ci ont également été vendus très rapidement : en 10 heures de temps les billets proposés sur internet avaient été vendus, et ceux des points de ventes physiques sont partis en 4 jours (et il fallait faire des heures de queue en pleine journée pour en acheter, donc impossible quand on travaille).

Je me suis donc retrouvé le bec dans l’eau, sans billet.

J'ai alors eu une idée : reprendre le concept de Sarah, une française qui voyageait autour du monde et que j'ai hébergé une dizaine de jours lors du carnaval 2010. Peut-être vous souvenez vous de son concept « billet gratos contre un sourire » ? L'idée est simple : se rendre devant les portes d'entrée d'un évènement (concert, match de sport, etc.) et demander aux gens s'ils ont un billet gratuit en échange d'un sourire. Drôle ou folle idée ? Peut-être, mais cela fonctionne globalement bien, Sarah a vu 25 concerts (Coldplay, U2, Madonna, ACDC, Depeche Mode, The Killers, etc.) et 6 matchs de foot (notamment la finale de la Coupe du Monde en Afrique du Sud) à travers la planète.

La semaine dernière j'ai donc créé -avec une collègue qui aime le design- une pancarte « Garçon français offre un sourire contre un billet gratuit » (« Garoto francês oferece um sorriso por um ingresso grátis » en version original) en vue des concerts de samedi, la seconde journée du festival. Dès l'arrêt de bus devant chez moi les gens ont commencé à discuter pour en savoir plus...

Garçon français offre un sourire contre un billet gratuit – Rock in Rio

Garçon français offre un sourire contre un billet gratuit – Rock in Rio

En fin d'après midi je suis arrivé devant l'entrée de la Cidade do Rock, j'ai alors montré ma pancarte aux nombreuses personnes qui s'apprêtaient à rentrer dans l'enceinte. J'étais là depuis quelques secondes et déjà certains voulaient me prendre en photo / se faire photographier avec la pancarte - d'autres prenaient leurs photos de plus loin, plus ou moins discrètement. J’ai d’ailleurs retrouvé sur un célèbre réseau social une photo de moi prise par une copine d’une copine d’une copine… Je me suis très vite retrouvé à discuter avec pleins de personnes différentes et à me faire offrir des verres par des groupes de gens qui aimaient vraiment l'idée mais qui n'avaient pas de billet supplémentaire. J'ai du rester environ 2h30 devant l'entrée, alternant l'affichage de ma pancarte, les discussions avec de nombreux inconnus et les poses photos. Ces 2h30 sont passées rapidement et étaient très sympas !

Une immense majorité des réactions étaient positives, la plupart des gens rigolant (positivement) en lisant la pancarte. De nombreuses personnes sont venues me dire qu'ils trouvaient l'idée excellente (merci Sarah !), très créative et très sympa et me souhaitaient bonne chance. Plusieurs personnes sont même venues me voir en disant « j'ai qu'un seul billet mais je te le donne, ton concept est vraiment excellent » ; évidemment ils ne me donnaient pas leur unique billet pour autant... Je ne compte pas les dizaines de personnes qui m'ont dit « bonjour » ou « bon courage » en français -les Brésiliens nous apprécient et sont fières de parler quelques mots de notre langue. J'ai également eu des réactions « neutres », je crois que certaines personnes ne comprenaient pas vraiment le principe... Et comme toujours, j'ai eu (quelques) réactions négatives, que ce soit des gens qui se moquent de moi, qui me disent que je peux toujours rêver ou, carrément, qui me disent qu'ils n'aiment pas. Malheureusement ces derniers ne s'arrêtaient pas pour que je puisse en discuter avec eux pour comprendre ce qu'ils n'aimaient pas. C'est dommage car ça m'aurait intéressé (les seuls personnes avec qui j'ai discuté et qui n'aimaient pas étaient tellement ivres que je n'ai pas eu la moindre raison ou explication...).

Après près de 2h30 de recherches, j'ai changé de stratégie. Je me rendais compte que même si j'interpellais les passants -parfois trop, comme ce groupe qui s'est mis à chanter « français français français » en voyant la pancarte- les gens qui avaient des billets en plus ne venaient pas forcément me voir. Ma nouvelle stratégie consistait, pancarte dans le dos, à aller voir les groupes de gens qui sortaient leurs billets des poches et je leur disais « Bonsoir. Vous avez un billet gratuit pour moi ? » en faisant un grand sourire et en montrant ma pancarte une fois ma phrase terminée. Etonnement garantie de mes interlocuteurs ! Et après avoir demandé à 3 ou 4 groupes de personnes de cette manière, on m'a tendu le précieux sésame, c'était gagné !! Evelyn, la Brésilienne qui m'a offert le billet, était là avec une amie et une troisième personne devait les accompagner mais n'a pas pu venir, d'où le billet supplémentaire. Bien content que cette première expérience « billet gratuit contre un sourire » ait fonctionné, j'ai souhaité une bonne soirée aux membres de l'organisation -avec qui j'avais évidemment discuté- puis je suis rentré dans la Cidade do Rock avec les deux Brésiliennes. Le sourire aux lèvres.

Mon premier billet gratuit contre un sourire pour Rock in Rio, offert par Evelyn

Mon premier billet gratuit contre un sourire pour Rock in Rio, offert par Evelyn

Dans l'enceinte j'ai recroisé des gens avec qui j'avais discuté devant l'entrée de la Cidade do Rock, la plupart est venu me demander si ça avait vraiment fonctionné (et certains ont vraiment eu du mal à le croire !). Tout au long de la soirée j'ai entendu des « francês » (« français ») de gens qui me reconnaissaient -ma pancarte n'avait pourtant et malheureusement pas survécu aux grosses averses de pluie. Ce samedi soir dans la Cidade do Rock, j'étais probablement le plus connu des inconnus !

Cette recherche de billet gratuit contre un sourire a vraiment été un bon moment, tant la recherche que les échanges une fois dans la Cidade do Rock. Et, bonus, c’était sympa de participer à cet évènement Rock in Rio. J’ai pu assister aux concerts de Capital Inicial, Snow Patrol et, surtout, des Red Hot Chili Peppers, vraiment sympa.

Mais ce sourire en échange d'un billet est bien plus qu'un simple billet gratuit, c'est avant tout l'occasion d'aller à la rencontre des gens pour discuter et rigoler. CouchSurfing est plus qu'un simple canapé gratuit, c'est un moyen de faciliter les échanges culturels entre les peuples. Et bien ce « billet gratos contre un sourire » est un moyen de créer des liens et de faciliter les échanges entre individus de tous horizons. Oui, il faut avoir un minimum de culot pour allez demander un billet gratuit à des inconnus, mais on se prend très vite au jeu !

Ceux qui me connaissent le savent, j'aime beaucoup voyager en autostop. Malheureusement au Brésil cela est déconseillé et très peu répandu. Cette « chasse au billet gratuit contre un sourire » est pour moi un jeu proche de l'autostop. C'est l'occasion de rencontrer des personnes très variées et de tous les horizons. Ca me plait.

Bien sûr la part d'inconnu (est-ce que ça va fonctionner ?) est grande, mais c'est aussi ce qui fait le charme du concept. Alors ce samedi ça a fonctionné pour entrer dans la Cidade do Rock, mais je n’ai aucune idée du résultat des prochaines tentatives. En tout cas je vais vite renouveler l’expérience, il y a encore 4 jours de concerts dans le cadre de Rock in Rio. Espérons que les choses se passent aussi bien, mais dans tous les cas les échanges en parole à l'entrée valent le coup d’essayer.

Até logo,

 

Commentaires   

 
#1 sarah 29-09-2011 10:29
Bravo!! Génial!! Merci de montrer aux gens que ce "concept" marche non pas parce que je suis une fille, mais parce que c'est une idée originale qui surprend et amuse les gens. tu as réussi, car ton objectif, c'était pas juste d'économiser de l'argent et de récupérer une place gratos, mais parce que tu étais dans une démarche de rencontre et de partage. moi j'aime beaucoup les moments d'échange avec les gens avant de trouver mon billet, et je suis même des fois déçue de le "trouver trop vite".
et bravo d'avoir réussi au Brésil, qui, j'ai trouvé, était un des pays les "plus sceptiques" face à ce concept. j'attends de voir si tu vas réussir pour Coldplay!! Un sacré challenge! bonne chance pour la suite en tout cas! ça me fait plaisir de voir que je fais des émules avec ma démarche... Bientôt un mouvement mondial pour les Free tickets for a Smile...? Let's see...
 
 
#2 Piotr 13-08-2012 00:22
Apres avoir lu les aventures de Sarah et d'Adeline, je suis forcer d'admettre que je dois essayer. Meme si j'aurai la trouille, la honte une peu (je ne sais pas pourquoi), la peur du rejet... il FAUT que je teste cela !
 
 
#3 Steph 14-08-2012 01:35
Piotr,

Oui, il faut le tenter, tu verras c'est super sympa ! Et il ne faut pas avoir honte, tu récupéreras un billet qui de toutes les manières aurait été perdu. Tu fais du recyclage, d'une certaine manière...
Have fun!

Stéph
 
 
#4 Piotr 14-08-2012 01:39
C'est clair que si c'est pour recycler... alors je vais faire un geste pour la planète :D
 
 
#5 Emilyz 05-10-2012 15:46
C'est génial, je suis bien contente que tu aies tenté la technique de Sarah, mais comme tu as pu le remarquer toi-même, ce qui marche vraiment c'est ton sourire, plus que la pancarte, et la sympathie que tu dégages. C'est ça le vrai concept, aller à la rencontre des gens avec le sourire, avec ou sans pancarte, c'est comme tu le sens. Et je suis 100% d'accord avec toi pour comparer cela avec le couchsurfing où l'auto-stop. C'était bien le but du projet "Paris U2 Moscou" avec Sarah.