Lundi 27 février 2006 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Lundi, 27 Février 2006 18:04

07H30 : Il fait froid, nous nous réveillons sur le parking du restaurant routier sur lequel nous avons établis notre bivouac. Petit conseil pratique, ne posez jamais votre tente directement sur le goudron car on dort vraiment trés trés mal. Nous espérons passer la frontière Espagne —> France dans la soirée, mais beaucoup de route nous attend.

14H40 : Nous arrivons a Madrid. Nous sommes dans les temps, nous devrions réussir à tenir notre objectif.

15H00 : J’ai parlé trop vite, petit contre temps, le pare-brise de Bibine vient d’exploser (suite à la rencontre avec un caillou Madrilène). Nous nous arrêtons précipitamment sur la bande d’arrêt d’urgence du périphérique.

15H30 : Nous trouvons enfin un Carglasse espagnole. Cela fait 1/2 heure que nous roulons cheveux au vent avec Bibine (et il fait très froid, on a le nez rouge).

17H30 : Après 1 heure et demi de discussion en espagnol avec notre dizaine de mots de vocabulaire : "Venga venga,... Madre,...Muy bien...,chorizo... !". Le garagiste nous fait enfin un plan pour rejoindre un autre magasin en plein coeur de Madrid qui dispose d’un pare-brise de Renault 4 et qui peut nous le monter de suite.

19H30 : Après avoir perdu un équipage dans la capitale espagnole et après avoir fait réparer Bibine, nous partons nous restaurer dans un petit restaurant traditionnel servant des plats typiquement régionaux :...Burger King... (enfin des frites bien grasses...ça fait plaisir).

20H30 : Nous quittons le fast food pour attaquer : la seconde moitié de l’Espagne + les Pyrénées. On n’est pas couchés.

05H00 : Nous arrivons à Biarritz où nous pouvons enfin dormir dans de vrais lits. Depuis Madrid nous n’avons traversés que des régions recouvertes recouvertes de neige or il n’y a plus de chauffage dans les 4L !!! Nous avons lutté avec force et ténacité contre le froid, la faim et la fatigue (Merci à l’inventeur du RedBull).