Le Carnaval de Rio de Janeiro victime de son succès ? PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Mercredi, 13 Avril 2011 03:12

Que c’est difficile de trouver du temps pour écrire sur TravelSteph.com. Vous l’avez remarqué, mes articles se font rares ; ce n’est pas un manque d’inspiration ni d’envie, mais un cruel manque de temps. Les journées, les week-ends et les semaines passent à toute vitesse.

Tout d’abord, merci aux participants du « concours » du dernier article. Au niveau du vote du « meilleur déguisement », aucun ne se détache réellement des autres, votre diversité permet à chacun d’eux d’être satisfait... Quant à savoir quel était mon déguisement lors du carnaval 2011, les supputations sont allées de bon train. Et la tâche était tout particulièrement ardue, car…je n’avais pas de déguisement, et je n’apparais sur aucune des photos du précédent article ! Certains d’entre vous s’en sont d’ailleurs douté, et d’autres ont cru que je poussais le déguisement jusqu’à avoir en main une cigarette ou à m’être mis une petite bedaine. Merci à tous pour votre participation, et promis la prochaine fois il n’y aura pas de « réponse tordue » comme aujourd’hui !

Le bloco de « Monobloco » entraine toujours les foliões à danser - Carnaval de Rio de Janeiro

Le bloco de « Monobloco » entraine toujours les foliões à danser - Carnaval de Rio de Janeiro

Plusieurs d’entre vous m’ont demandé comment s’était passé le carnaval cette année à Rio de Janeiro. Et à chaque fois, j’ai du faire part de ma (légère) déception ; disons que j’ai nettement préféré celui de 2010. Est-ce car il n'y avait plus, cette année, la magie de la découverte ? Est-ce simplement car le carnaval de 2010 était réellement mieux (c’est quelque chose qui s’est beaucoup dit cette année) ? Je n’ai pas de réponse exacte, et celle-ci est probablement une combinaison des deux options. La première chose moins agréable cette année a été la météo. Personne ne peut agir dessus, mais avec un carnaval au mois de mars (au lieu de février habituellement) nous avons eu de la pluie tous les jours.

Nombreux foliões pour l’Orquestra Voadora à Flamengo - Carnaval de Rio de Janeiro

Nombreux foliões pour l’Orquestra Voadora à Flamengo - Carnaval de Rio de Janeiro

Ensuite, cette année, les « blocos » réunissaient énormément de foliões (fêtards) ; trop même. C’est une sensation que j’ai eu tout au long de la semaine, et cet avis était largement partagé. Il y a eu plusieurs blocos attirant plusieurs centaines de milliers de personnes… Même si on peut douter des méthodes de comptage, les chiffres confirment cette augmentation de participants : les blocos ont réuni en 2011 un total de 5 millions de foliões, contre « seulement » 3 millions l’année dernière. Cela fait une sacrée augmentation ! Et ce mouvement devrait continuer au fil des prochaines années, ils attendent 9 millions de personnes pour 2014, l’année de la Coupe du Monde de football au Brésil. Et leurs prévisions sont habituellement pessimistes, ils avaient prévu 2 millions de personnes en 2010 (il y en a eu 3 millions) et 3 millions pour 2011, alors que nous étions 5 millions. Rio de Janeiro et son carnaval attirent !

Petite mise au point avant de recevoir vos commentaires réagissant au paragraphe précédent : le carnaval 2011 à Rio de Janeiro était tout de même très sympa, et j’ai passé une semaine festive très agréable ! La capacité des Brésiliens à s’amuser, à se déguiser, à faire la fête et à conserver leur bonne humeur générale est très sympa.

Bloco du groupe « Sargento Pimenta » avec des chansons des Beatles - Carnaval de Rio de Janeiro

Le groupe « Sargento Pimenta » avec des chansons des Beatles - Carnaval de Rio de Janeiro

Durant une semaine, j’ai donc été à quelques uns des 437 blocos qui ont eu lieu à travers la ville. La musique des blocos ou je me suis rendu était essentiellement de la samba, mais j’ai également été à un bloco avec du rock (« Sargento Pimenta ») et c’était très sympa.

Agrandir

Le groupe « Sargento Pimenta » à l’œuvre lors du Carnaval de Rio de Janeiro 2011

Comme beaucoup de « gringos » (étrangers), je me suis également rendu au Sambodrome, pour les « défilés officiels » des écoles de samba. Ces milliers de personnes qui dansent et chantent tout en défilant offrent un spectacle vraiment joli et pleins de vie et d’énergie. C’est quelque chose à voir une fois dans sa vie !

Les défilés du Sambodrome, un spectacle haut en couleurs - Carnaval Rio de Janeiro

Les défilés du Sambodrome, un spectacle haut en couleurs - Carnaval Rio de Janeiro

Le déroulement général du carnaval est le même tous les ans, je vous invite à lire l’article de l’année dernière pour en savoir davantage !

Até logo,