Jeudi 23 février 2006 PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Jeudi, 23 Février 2006 18:00

07H00 : Départ des deux équipages pour l’épreuve marathon : deux jours d’orientation dans le désert sans assistance technique ni ravitaillement.

10H30 : La première partie se déroule "presque" bien, notre cap est bon et notre rythme soutenu. Malheureusement "Bibine" (prénom de la 4L bleue)perd son silencieux de pot d’échappement. 800 mètres plus loin ce sera la ligne entière de pot d’échappement qui nous quittera lâchement. C’est donc avec le bruit d’un avion de chasse que "Bibine" continuera notre périple.

12H00 : "Magalie" (prénom de la 4L blanche) n’échappera pas longtemps aux tourments mécaniques qui sévissent sur notre team. En effet, notre butée d’embrayage "s’auto - détruira" lors de la première étape de l’épreuve marathon.

16H00 : Les deux équipages s’arrêtent déjeuner chez Larssen (café, restaurant, palmiers ??). Après ce festival de brochettes, nous décidons de nous séparer (snif) afin que l’équipage de "Bibine" puisse continuer l’épreuve pendant que l’équipage de la blanche puisse réparer "Magalie".

18H00 : L’équipage de la bleue (Céline et Biloute) s’arrête et monte un bivouac avec 3 autres équipages de rennes, Amiens et clermont. Soirée chaleureuse autour d’un feu de camp.

19H30 : Arrivée chez Oussahadi (le mécanicien local) pour faire réparer la 4L blanche. C’est donc dans un atelier ressemblant plus à une étable qu’au techno - centre de Renault que nous voyons "Magalie" se faire désossée pendant plus de 3 heures. Impossible de rejoindre la piste c’est donc par la route que nous rejoindrons Marrakech (après avoir fais un autre repas copieux chez Larssen).