[Chine] Petit bilan (en retard) de mon séjour PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Dimanche, 02 Novembre 2008 22:52

Cela fait des semaines que je veux écrire cet article mais je n’ai, malheureusement, jamais pris le temps de le faire. C’est dommage car deux mois après être rentré en France c’est plus difficile...

J’avais initialement prévu de séparer mon séjour en Chine en deux parties distinctes (le stage et le voyage) mais je vais finalement tout réunir et évoquer ces deux périodes simultanément.

Comme pour l’Australie, je vais écrire ce bilan sous forme de points et non pas en faisant de grands discours...

Quelques chiffres :

- J’ai parcouru environ 35 000 Km au cours de ces 8 mois.

- J’ai parcouru environ 13 200 Km au cours de mes 3 mois de voyage (en utilisant le train et le bus seulement).

- J’ai passé, durant mes 3 mois de voyage, 320 heures dans les transports dont 153,25 heures de train et 153,75 heures de bus. 240 heures de transport se sont déroulées en Chine (Macao et Hong Kong inclus) et 80 heures au Vietnam.

- J’ai pris 4 avions différents (Paris – Londres – Shanghai aller / retour).

- J’ai sélectionné et gardé (seulement) 1584 photos en Chine et 289 au Vietnam (total : 1873 photos).

- Je suis monté à 4800 mètres d’altitude, mon record personnel.

- J’ai écris 76 articles pour TravelSteph.com (Chine, Vietnam et Vie du site inclus). Qui a tout lu ? ;)

Expériences nouvelles et satisfactions :

- J’ai vécu 3 mois ½ dans un « village chinois » de 500 000 habitants dans lequel la population ne parlait pas un mot d’anglais.

- J’ai réussi à m’adapter assez facilement à un environnement réellement différent.

- J’ai vécu pendant 8 mois dans un pays dans lequel je ne comprenais absolument rien à la langue mais je n’ai jamais eu de grosses difficultés pour me débrouiller (au moins pour le « minimum vital »).

- Travailler à l’étranger, qui plus est dans un pays où la culture est réellement différente, est réellement enrichissant.

- J’ai découvert une nouvelle culture fondamentalement différente de la notre.

- Je me suis bien adapté à la culture chinoise et aux différences comportementales.

- J’ai vraiment passé de bons moments à me fondre dans la population locale, à me perdre dans des villes du pays et à observer le comportement des chinois loin des autres touristes.

- Je suis passé pour un extraterrestre à de nombreuses reprises.

- J’ai apprécié les repas avec des collègues de travail, c’était si intéressant à vivre !

- J’ai réussi à bien m’intégrer dans mon entreprise de stage.

- J’ai souvent ri, juste à cause de ma présence, avec des chinois totalement inconnus.

- J’ai croisé des regards, souvent des enfants, qui marquent pour longtemps.

- J’ai apprécié le contact avec les chinois et ai été impressionné par leur gentillesse.

- Je me suis amusé à être souvent le seul « laowai » (étranger) au milieu de nombreux chinois.

- J’ai pu voyager et découvrir plusieurs aspects de la Chine (mégalopoles, villes moyennes, « villages » de la côte Est, centre du pays, campagnes, régions montagneuses, minorités ethniques, etc.).

- J’ai réussi à me retrouver dans des endroits non touristiques et en étant entouré que de chinois.

- J’ai très bien supporté la nourriture locale et n’ai pas été malade.

- J’ai écris un mémoire de fin d’étude que j’estime de bonne qualité et dont je suis fier.

Moments difficiles :

- Les premières semaines lorsque j’étais bloqué dans mon « village » de 500 000 habitants, dans le froid et sans équipement, avec l’impossibilité d’échanger avec les locaux à cause de la barrière de la langue.

- Un sentiment de solitude à certains moments de mon voyage. Cela car il n’y avait pas toujours des personnes qui parlaient anglais avec qui je pouvais échanger.

- Ne pas avoir plus réussi à sortir des sentiers battus lorsque je voyageais. Ca n’a pas toujours été évident d’être englouti dans le tourisme de masse, ce n’est pas le type de voyage que je recherche.

Regrets et choses que je changerais :

- J’aurais dû, lors des premières semaines, trouver une solution pour apprendre « le minimum vital » de la langue chinois. Ne pas parler la langue locale dans un pays est très frustrant, on rate énormément de choses (rencontres, compréhension du pays, etc.).

- Ne pas avoir pu discuter avec des chinois des évènements liés à la flamme Olympique et au Tibet. C’est dommage et frustrant d’être dans un pays dans lequel il se passe énormément de choses et qui est au centre des préoccupations mondiales durant plusieurs mois sans pouvoir échanger librement avec le peuple.

- Ne pas avoir pu profiter des Jeux Olympiques alors que j’étais dans le pays qui les accueillaient.

- Ne pas avoir trouvé une chinoise qui m’apprenne sa langue natale (!!!).

En vrac :

- Voyager est vraiment superbe. Je l’avais déjà remarqué l’année dernière en Australie et cela s’est confirmé cette année. Cependant, il y a voyage et voyage et maintenant je sais plus ce que je veux : voir de belles choses, certes, mais surtout m’imprégner des cultures locales, rencontrer des locaux et passer du temps avec eux. Choses que je n’ai pas pu faire autant que souhaité –notamment à cause de la langue- et sur lesquels je mettrai l’accent lors de mes prochains voyages.

- Une incroyable vitesse et puissance. En Chine, les choses vont vite, très vite. C’est parfois impressionnant et ça peut faire peur...

- Chance et réussite : s’il vous plait, ne me dites pas « t’as de la chance d’avoir passé une année comme ça ». Non, je n’ai pas de la chance, je l’ai voulu et je m’en suis donné les moyens, un point c’est tout. Alors, peut-être allez-vous trouver ça prétentieux, mais je m’en fiche ;) (Paragraphe directement copié de mon bilan de l’année dernière mais c’est toujours d’actualité. Il faut se donner les moyens de vivre ses projets et ne pas se trouver des excuses. Pour plus de détails, (re)lisez mon article écrit à mon retour d’Australie. Comme l’année dernière, n’hésitez pas à me faire part de votre avis et éventuelle opposition, je suis ouvert pour le débat ;)).

- Je posterai prochainement un dernier article en rapport avec la Chine. Celui-ci se voudra « pratique », il s’agira de quelques conseils pour voyager en Chine (les endroits à faire et ceux à éviter pour moi, etc.).

Résumé :

On ne peut pas résumer une telle expérience en quelques mois, je vous invite donc à lire l’ensemble des articles écrit sur TravelSteph.com durant mon séjour Asiatique.

Allez, pour les plus « fainéants » : ces 8 mois en Chine ont vraiment été une superbe expérience. Ca n’a pas toujours été facile, notamment les premières semaines à cause du froid et de la barrière de la langue, mais le bilan est largement positif. L’expérience humaine est fantastique, j’ai énormément appris sur les autres mais aussi sur moi-même, notamment en me retrouvant dans des situations inhabituelles.

J’ai réussi à « faire abstraction » et à « oublier » ma culture et d’où je venais pour m’imprégner au maximum de l’environnement chinois ce qui a rendu ce séjour de 8 mois encore plus intéressant.

e conçois tout à fait que la Chine ne soit pas un pays qui vous attire –à l’inverse de l’Australie !- mais si vous avez le projet d’aller en Chine, foncez, vous ne le regretterez pas !!

Avenir :

Après avoir passé quasiment 2 ans à l’étranger depuis l’été 2006 je ne peux pas m’arrêter maintenant de voyager et de bouger. Je suis actuellement en France mais l’objectif est clairement de repartir dans les plus brefs délais.

Je suis en pleine recherche d’emploi, toujours en logistique industrielle / gestion de production (faites vos offres !). Je suis intéressé par tous les pays du monde car je pense sincèrement que chaque pays a ses particularités et propose des choses intéressantes à découvrir et à vivre. J’ai tout de même une destination favorite : le Brésil. Ce « géant » en développement qui a choisi de s’appuyer sur des points bien différents de la Chine doit être passionnant à découvrir. Une nouvelle culture, des nouvelles personnes, de nouvelles rencontres, une nouvelle langue (plus abordable), un nouveau mode de vie, de nouvelles façons et méthodes de travail, etc. Bref, le Brésil me passionne et bien que j’imagine que la vie sur place ne soit pas facile tous les jours –la trilogie football, plage et jolies Brésiliennes n’est absolument pas représentative de la réalité quotidienne-, je souhaite vraiment partir travailler dans ce pays d’Amérique du Sud. D’ailleurs, je pense qu’aujourd’hui je recherche tout sauf une petite vie tranquille et facile, je préfère les défis –humain et professionnel- et le Brésil me semble répondre parfaitement à ce que je cherche. Outre l’apprentissage de la langue, j’aimerais m’impliquer plus dans la vie locale Brésilienne que je ne l’ai fait en Chine. Enfin j’aurai l’occasion de revenir largement sur le sujet...si je trouve un poste dans le « géant d’Amérique du Sud » (vous trouverez mon CV sur Stephane-Bourrut-Lacouture.fr).

Enfin, rassurez-vous, j’ai pleins de projets de voyage en tête. Notamment un qui m’emmènerait jusqu’en Nouvelle-Zélande. J’y pense depuis plusieurs mois et plus j’y réfléchi, plus j’ai envie de le faire. Restez connecter sur TravelSteph.com, un nouveau chapitre se ferme mais bien d’autres devraient suivre prochainement...

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 Samuel 03-11-2008 10:05
Merci d'avoir partagé avec nous ton voyage. C'était toujours un plaisir de lire tes aventures de bon matin :-)
Waouh vivement le Brésil !

See'ya