Des motos d'Hanoi aux îles de la Baie d'Halong PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Dimanche, 06 Juillet 2008 07:22

Me revoilà après une semaine sans nouvelle, semaine partagée entre trois sites du Nord Est du Vietnam.

Après mes 6 jours à Sapa dans les montagnes, j'ai pris la direction d’Hanoï le dernier samedi du mois de juin. J'avais initialement prévu de me rendre à Bac Ha le dimanche pour admirer le réputé marche de la ville auquel participent les Hmongs Fleurs mais j'ai finalement abandonné le projet : plus de bus, de nombreuses heures de route, peu ou pas de logement disponible, un budget que j'allais exploser... J'ai donc sauté dans le premier train pour Hanoï, une dizaine d'heures assis à essayer de dormir en protégeant tant bien que mal mes affaires pour éviter les vols.

L'arrivée à 4h30 du matin m'a directement mit dans le bain, des dizaines d'hommes criant « hello, moto bike moto bike ? » au milieu de quelques conducteurs de (voiture) taxis proposant également leurs services. Comme d'habitude, j'ai refusé toutes les propositions pour marcher tranquillement vers le quartier des hôtels à bas prix ; je n'aime pas du tout les rabatteurs et ai tendance à leur faire part de mon refus avant même de savoir ce qu'ils proposent, trop de chance qu'une arnaque se cache derrière...

Une bonne douche et un gros petit déjeuner plus tard et me voilà à me balader dans la vieille ville, au milieu des très nombreuses motos si caractéristiques du Vietnam.

Aperçu de la vielle ville d'Hanoï

Je partais avec un a priori positif sur Hanoï et je n'ai pas été déçu. La ville (au moins le centre ville) est tout de même moins grand que ce à quoi je m'attendais mais c’est une ville agitée et bruyante comme je les aime. De la vie, des vendeurs ambulants, des klaxons, de la chaleur (parfois trop), des motos et des motos encore, dans tous les sens, partout, tout le temps ou presque.

Lundi soir j'ai retrouvé Cédric (le Suisse rencontre à Sapa), Raphaël et Anaïs (également rencontré à Sapa) et, surtout, Vu et Pan, deux des Hmongs connues elles aussi à Sapa. Pour Vu, c'était la première fois qu'elle sortait de son village et de Sapa, autant vous dire que le dépaysement était total pour elle ! Tout d'abord car elle s'est habillé « en Vietnamienne » et non en habit traditionnel comme c'est le cas lorsqu’elle se trouve à Sapa, mais aussi car Hanoï est extrêmement différent de son village. J'ai eu l'impression que c'était parfois trop de changement, mais elle semble avoir apprécié le séjour que lui a offert Cédric.

Pan, Cédric et Vu, sur la terrasse d'un café dans le centre d'Hanoï

Comme pour nous rappeler que nous sommes à la saison des pluies, un orage a éclaté alors que nous buvions une bière à 3 000 dongs (0,11 euro). Apres la « déception », a suivi un étonnement de notre part, la pluie tombait vraiment fort. Puis ça nous a fait rigoler avant que le niveau de l'eau monte rapidement dans la rue, pour atteindre 30 à 40 centimètres au bout de quelques minutes. Nous avons rapidement fuit la place avant que cela ne s'aggrave, alors que les propriétaires des cafés et boutiques attendaient patiemment l'arrêt des trombes d'eau.

La route à Hanoï lors d'un orage

Après en avoir discuté à droite et à gauche et devant la résignation des « voyageurs solitaires », nous nous sommes rendus à l'évidence : à moins de disposer de beaucoup de temps, il est quasiment impossible de visiter la Baie d'Halong sans prendre un tour organisé. Nous avons donc lancé discussions et négociations avec des agences de voyage pour profiter d'un tarif préférentiel, même si cela reste, pour le Vietnam, assez cher (37 USD par personne pour 3 jours / 2 nuits). Ce n'est pas grave, la Baie d'Halong est incontournable donc nous suivrons les flots de touristes...

Même si nous étions prévenus, notre étonnement fut grand en arrivant à la ville d'Halong, des dizaines de bus amenant des centaines et centaines de touristes pour les faire embarquer sur l'un des nombreux bateaux mouillés devant le port. Bienvenue dans l'industrie du tourisme de masse !

Heureusement le décor est joli et le temps parfait avec des rayons de soleil qui percent les quelques nuages permettant de ne pas avoir trop chaud.

La Baie d'Halong, sur la cote Nord Est du Vietnam

L'industrie du tourisme bat son plein avec des « chronométrages » des visites. La première, celle d'une grotte, est une vague farce : des lumières de toutes les couleurs éclairent l'endroit, du béton a été coulé pour faire des chemins, des lumières rouge ont été installées pour représenter les yeux d'un dragon gravé dans la roche, etc. Raphaël et Anaïs nous disent avoir vu encore pire en Chine, ce qui n'est pas étonnant, mais ce qu'on découvre est assez affligeant...

Les changements de programme sont nombreux et les « guides », ou accompagnateurs plus exactement, défilent les uns après les autres, tous aussi inintéressants les uns que les autres. Une balade sur l'ile de Cat Ba tourne en séance d'escalade de rocher, nous sommes nombreux à être en tongs et ce n'est vraiment pas terrible... La vu du sommet est sympa et on peut y admirer les nombreuses « pointes » rocheuses.

L'après midi, le niveau de l'équipage se dégrade encore une fois avec un « capitaine » de bord qui ira même jusqu'à refuser de nous prêter des gilets de sauvetage pour Vu et Pan (qui ne savent pas nager) pour partir faire le tour en kayak. Hallucinant. Il prétexte que les gilets sont emballés et qu'il ne faut pas les sortir des sacs (!!!), mais nous craignons surtout que le racisme envers les Hmongs soit la véritable raison. Apres être allé décrocher les bouées de secours du bateau, nous avons embarqué pour une balade en kayak, celle-ci reste le meilleur moment de ses 3 jours dans la baie d'Halong. Nos trois bateaux évoluent seuls au milieu d'un cadre splendide avec le coucher de soleil en ligne de mire, très sympa. Après avoir récupéré dans un autre kayak un gilet, Vu et Pan se sont baignées chacune leur tour dans une eau vraiment bonne, voire chaude. Leur sourire jusqu'aux oreilles montre qu'elles apprécient vraiment ces moments, ça fait plaisir à voir !

Fin de journée dans la Baie d'Halong

Le reste du tour sera décevant, avec un bateau qui prend directement le cap du port au lieu de faire une boucle pour admirer les lieux. Devant notre demande d'en voir plus, le « guide » nous a répondu que « c'était partout pareil, juste des rochers et petites îles ». Du jamais vu !

Même si nous nous y attendions, la prestation du tour était vraiment décevante. Heureusement que nous avions eu un bon tarif, sur le bateau certains avaient paye plus de 60 USD et les prix pour ce tour iraient jusqu'à 90 dollars parait-il... C'est dommage que les choses soient aussi mal faites et que nous soyons « obligé » de passer par un tour car l'endroit est vraiment joli et très agréable. Malgré tout, le bilan de ses trois jours reste positif et nous somme content de notre petite « croisière », même si j'ai parfois eu honte de nos plaintes (pourtant justifiée !).

De retour à Hanoï, Vu, Pan et Cédric sont repartis à Sapa alors que Raphaël, Anaïs et moi avons pris la direction de Ninh Binh. Samedi nous avons réalisé un tour dans la « Baie d'Halong terrestre » avec un tour en bateau de deux heures dans un cadre calme et sympathique.

Samedi soir j'ai repris (seul) un bus en direction de Hué ou je suis arrivé ce matin. Je pense rester 2-3 jours ici avant de continuer vers le sud pour deux autres escales. Je vais devoir accélérer le rythme car mon visa expire dans 10 jours... Je vous raconte tout cela dans les prochains jours !

PS : j'ai ajouté trois albums photos dans les galeries du Vietnam.

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 lilou 10-07-2008 00:34
et bien, je vois que le tourisme évolue de jour en jour... espérons que tu ne gardes que les bons souvenirs de ce trip ! ! De cette ballade en kanoé, dans ce paysage tellement particulier et apaisant lorsque l'on se retrouve en plein nature entouré de tous ces "rochers" (comme dis si bien votre guide :sigh: ).. Bref ! ! bonne continuation... see you later mister stéphane.
 
 
#2 Mamy auvergnate 10-07-2008 22:33
Vos photos sont magnifiques. Vos textes aussi.
La télé, coïncidence, nous fait rêver avec un reportage au Vietnam, puis le prochain sera la Nouvelle-Zélande.
Bonne continuation.
 
 
#3 Stephane 13-07-2008 09:50
Lilou : effectivement, le pays semble evoluer assez vite, notamment au niveau du tourisme. Et malheureusement, ce n'est pas toujours en bien...

Mamy Auvergnate : Le prochain pays traite sera la Nouvelle-Zelande ??? Tiens, ca alors, quel coincidence cet ordre de reportage...