A Singapour, on ne badine pas avec les règles PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Samedi, 04 Août 2007 12:40

J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, lors de mon retour en France j’ai un stop over à Singapour. Cet arrêt dans ce pays d’Asie approche à grand pas, j’ai donc lu sur internet des informations à propos des voyages là bas et le moins que l’on puisse dire c’est que…il ne faut pas rigoler avec les règles. Disons que les lois sur le comportement sociales sont réputés très strictes, certains disent « tout ce qui est amusant est interdit à Singapour ».

Je vous mets dans cet article des extraits de pages internet, les données viennent de Wikipedia et du site officiel de France diplomatie.

Extrait de la présentation de Singapour par Wikipedia :

- La vente de chewing-gum a été interdite en 1992, mais pas l’usage. Depuis mai 2004, date d'un accord commercial avec les États-Unis, la vente de chewing-gum pour des usages médicaux ou dentaires est en effet autorisée, pourvu que le client en pharmacie présente un document d'identité, et, pour les chewing-gums à la nicotine, un certificat médical. Dans son usage courant, le chewing-gum reste interdit à la vente. On peut même avoir une amende si on en transporte dans les poches !

- De grosses contraventions (500 dollars Singapourien et heures de travail correctionnel) sont données aux gens qui jettent des papiers et déchets, qui crachent ou qui urinent dans les lieux publics.

- Singapour est une ville extrêmement sure et on va même jusqu'à pendre les violeurs !

- Manger, boire ainsi que transporter des durians ou des bidons d'essence est interdit dans les bus et métro (MRT) et est passible de lourdes amendes.

- Il y a beaucoup de censure :

     - Certains magazines et journaux tels que le Far Eastern Economic Review' ont leurs distributions très restreintes. Les journaux malaisiens sont interdits à Singapour et réciproquement.

     - La pornographie est interdite ; les représentations d’ordre sexuel sont très restreintes : Playboy et d’autres magazines adultes sont interdits. En général, les films qui comportent des scènes de nudité, d’érotisme et de violence sont classés R(A)

     - La possession d'antennes paraboliques est interdite. Seule la télévision par câble est autorisée.

     - Certains objets d'ordre politique ou pouvant nuire à l'harmonie religieuse et culturelle sont interdits.

- Les lois anti-drogues sont très strictes : quiconque pris en possession de plus de 13-14 g d'héroïne, 28 g de morphine ou 480 g de cannabis est condamné à mort. De 1991 à 2005, 420 personnes ont été pendues à Singapour, majoritairement pour trafic de drogue, selon un rapport d'Amnesty International. Le nombre d’exécutions capitales par habitant de Singapour est le plus élevé du monde

- Les pratiques sexuelles appelées par le gouvernement comme contre nature sont illégales. Il s'agit de l'héritage de lois britanniques de l'époque victorienne n’ayant pas été révoquées après l’indépendance. On y trouve la pratique du sexe oral si elle n’est pas suivie de pénétration vaginale, la pénétration anale et l’homosexualité masculine. L’homosexualité féminine, d’après le Code pénal singapourien, semble tolérée. Dans l'ensemble, la société semble plus tolérante que ses lois. La rigueur de cette législation semble d’autant plus surprenante que Singapour est une ville ouverte aux influences extérieures et avec une communauté gay influente et organisée.

- On n'interdit pas la prostitution mais la prostitution est autorisée dans certains districts uniquement.

- Les manifestations et grèves sont interdites pour des raisons de sécurité au regard de l'histoire du pays.

- En raison de la répression encourue en cas de délinquance, le taux de criminalité de Singapour figure parmi les plus bas du monde, les rues sont sûres à toute heure du soir.

Extrait de  France diplomatie :

- L’usage de la drogue (sous toutes ses formes) est interdit, de même que la possession d’ustensiles en permettant sa consommation (pipes, seringues, etc.). Au-delà de certaines quantités (faibles), l’usage est assimilé au trafic, ce qui rend passible de la peine de mort. Des contrôles peuvent être effectués à l’entrée dans le pays (test d’urine confirmé par un test sanguin). En cas de test positif, la personne est réputée avoir consommé de la drogue sur place.

- Le vol à l’étalage et/ou dans les magasins est sévèrement réprimé : arrestation et poursuites judiciaires (3 à 5 jours), même en cas de simple transit par l’aéroport international de Changi. Les amendes sont particulièrement lourdes (2.000 dollars de Singapour soit environ 1.000 euros pour une paire de lunettes).

- La législation est appliquée strictement aux nationaux comme aux étrangers.

- Le comportement vis-à-vis des femmes, notamment en public, ne doit jamais être équivoque. Sur simple dénonciation, la police peut procéder à des arrestations pour « attentat à la pudeur ». Les cas se sont récemment multipliés, et plusieurs Européens de passage se sont retrouvés bloqués à Singapour pour une quinzaine de jours avant leur comparution devant le tribunal.

Comme vous pouvez le voir, il ne va pas falloir faire n’importe quoi pendant cette escale. Mais je ne suis pas inquiet car je n’ai pas l’habitude de jeter les papiers par terre, cracher, etc. La seule chose qui peut me faire peur et qu’on mette de la drogue dans mon sac pendant le voyage. Cela est manifestement arrivé à Schapelle Corby qui est maintenant en prison pour 20 ans, elle en ressortira à 48 ans. Je demanderai à la compagnie aérienne de mettre mon sac dans un grand sac plastique pour être tranquille !

Quoi qu’il en soit, je m’attends à être dépaysé par ce pays / ville qui semble assez particulier.

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 justine 27-12-2010 19:09
salut steph! Je vois que tu as beaucoup voyagé!
Avec ma meilleure amie, nous partons en Australie le 9 janvier et nous faisons un stopover de 48h à Singapour.
Je voulais savoir où tu avais logé pendant ton escale? Et aussi quelles sont les choses à voir? car 2 jours ce n'est pas beaucoup pr visiter.
Merci pour ta réponse!
Bye
 
 
#2 St 27-12-2010 20:08
Salut Justine,

Malheureusement je ne me rappelle plus du tout du nom ni même du quartier ou j'avais logé. J'avais trouvé un petit dortoir qui faisait l'affaire, mais je ne peux pas te guider...

Les choses à voir ? Je ne sais plus trop, je crois que j'avais pas mal déambulé à travers la ville ; regarde un peu sur internet, tu devrais trouver des infos.

Désolé de ne pas pouvoir t'aider davantage, mon passage à Singapour remonte un peu (plus de 3 ans !)

See ya,
 
 
#3 Cinderella 10-01-2014 02:32
Stopover en français ça donne quoi ?

Moi c'est le point drogue fait peur .
 
 
#4 Steph 10-01-2014 07:53
Salut Cinderella,

Stopover : possibilité de faire un arrêt de plus de 24 heures lors d'une escale entre deux avions.
 
 
#5 Voyage Way 22-07-2015 15:38
C'est vrai que les interdits à Singapour, c'est quelque chose!
Dans chaque parc, centre commercial ou bâtiment, il y a une belle affichette avec une flopée d'interdits!
Je ne sais pas si cela est vraiment contraignant lorsque l'on vit à Singapour. Beaucoup d'interdits sont tout de même acceptables voire logiques