Blue Mountains PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Vendredi, 03 Août 2007 19:10

Tout comme Melbourne et la Great Ocean Road, Sydney dispose de son day trip « obligatoire », les Blue Mountains. Vous remarquerez d’abord que les Aussies ont, une nouvelle fois, fait preuve d’une grande imagination pour donner un nom à ses montagnes…qui sont bleues.

Tout à commencé jeudi matin de bonne heure – après une très courte nuit, dur la vie de backpacker… – dans le centre de Sydney. Nous étions un peu plus d’une vingtaine de personnes à embarquer à bord d’un bus d’Oz Experience, direction l’ouest de la ville. Le premier arrêt nous a permit d’observer des kangourous en pleine nature, dans un bois. Les animaux n’étaient vraiment pas peureux et il était aisé de les approcher de près. Nous avons même pu apercevoir un bébé dans la poche de sa mère !

Nous sommes ensuite arriver à un look out duquel nous pouvions voir les montagnes dans leur ensemble, avec donc cette fameuse couleur bleutée. Si ces montagnes « sont » bleues – ou plutôt apparaissent bleues, car la rock ne l’est pas – c’est dû à une fine vapeur huileuse que dégagent les eucalyptus. Lorsqu’on a une vue globale, les montagnes apparaissent donc comme « enveloppés » d’un voile bleuté ; d’où le nom « Blue Mountains ».

Pour apprécier d’avantage l’ambiance du lieu nous sommes ensuite allé faire une balade d’une heure trente dans la montagne, petite marche assez tranquille ponctuée d’explications diverses sur la région. Après un repas bien mérité et plus de 450 marches descendues - sympa pour les genoux - nous avons pris un petit train pour remonter la pente qui, par endroits, atteignait…52°, autant dire qu’il fallait être bien accroché ! A ce moment la, pas le temps d’admirer « The Three Sisters » de l’echo point de Katoomba ; chose qu’on pouvait faire tranquillement une fois en haut.

Retour à Sydney en fin de journée pour retrouver mon petit mais très sympa backpacker : Mate Place Sydney. C’est l’un des meilleurs pour ne pas dire le meilleur des backpack’ connu en Australie. Il est plutôt petit (une soixante de lits, contre plus de 500 couchages pour certains « backpacker usine »), tout le monde se connaît, l’ambiance est sympa entre tous les résidents, le staff est top, il est super clean (nettoyé plusieurs fois par jour !), pas chers et en plus on a des soirées presque quotidiennement avec « free drink » dans les différents bars du quartier. Soirées auxquels une grosse partie des résidents participent, c’est cool. Ca va être dur de quitter « cette grande famille dans une maison » dans quelques jours…

See ya,