No worries mate PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Lundi, 30 Juillet 2007 02:39

Quelque soit la langue, chaque pays et/ou région a ses propres expressions et vocabulaire. Lorsque je parle français avec des Suisses, des Belges ou encore plus des Québécois, il m’arrive d’entendre des mots peut familier (GSM, cellulaire, etc.) voir même totalement inconnus. Cela est encore plus vrai pour les expressions.

L’anglais n’échappe pas à cette règle et le langage utilisé ici comporte des mots utilisés seulement en Australie ; les Anglais ou Américains les comprennent mais n’y sont pas familier. D’après certains échos, cela est encore plus vrai en Nouvelle-Zélande ; certains disent d’ailleurs que les Néo-Zeds ne parlent pas anglais mais Kiwi...

Au pays des kangourous les « i » sont appréciés. On retrouve plusieurs mots Australiens terminant par ce son, en voici quelques uns :

- Aussie : Australien

- Barbie : barbecue

- Bikkies / bickies : biscuits

- Breakie/ brekkie : breakfast

- Mossies : moustiques

- Cabbie : conducteur de taxi

- Chrissie : Noël

- Footie : football Australien

- Sunnies : lunettes de soleil

- Tassie : Tasmanie

...

L’Australien (le langage) comporte évidemment d’autres mots qui reviennent souvent, on peut par exemple noter :

- Oz : Australie

- Down Under : Australie

- Kiwi : Néo-Zélandais

- G'day (=Good day) : bonjour

- Guy : utilisé pour un homme, une femme ou un groupe pour parler à/de quelqu’un

- She'll be right : ça va aller / pas de problème

- Pissed : ivre / bourré

- Cuppa : coupe de thé

...

L’un des mots les plus courant ici est « mate » (ami, pote). Il est utilisé en permanence, n’importe ou et pour parler à n’importe qui. Que ce soit un pote, un collègue ou un inconnu, hommes ou femmes, dans un bar comme à la banque l’appellation « mate » est appropriée.

Mais s’il fallait retenir une seule expression « de l’australien » ce serait sans hésitation « no worries ». J’ai déjà eu l’occasion de vous le dire, les Aussies sont cool, ils ne se prennent pas la tête. Mais ici nous ne disons pas « don’t worry » (ne t’inquiète pas) mais « no worries ». Ce terme est d’ailleurs plus large que « don’t worry » car non seulement il signifie « ne t’inquiète pas / pas de problème » mais en plus il peut signifier « you’re welcome » (de rien), « aucun problème », « c’est ok », « c’est bon », etc. Cela peut aller encore plus loin, d’une certaine manière c’est un peu l’expression qu’on peut placer n’importe ou, n’importe comment et dans n’importe quel contexte. Certains Aussies l’utilisent sans réelle raison, presque comme un « tic » ! Il arrive par exemple de demander un service ou un renseignement, la personne le donne et elle finie sa phrase par « no worries » avant même que t’ai eu le temps de la remercier ou de dire ouf ! Les Marseillais terminent leur phrase par « putaing » comme l’utilisation d’un point, certains Australiens utilisent « no worries » à la place. Plus class, c’est sur !

Maintenant, si vous voulez vous la « péter grave » dans les soirées mondaines auxquelles vous participez (je le sais !), dites « no worries » et lorsque les gens vous regardent bizarrement répondez leur « nan mais tu peux pas comprendre, c’est de l’Australien, j’ai vécu 4 ans à Sydney et 2 ans à Melbourne » tout en remettant votre mèche de cheveux. Ensuite, partez et laissez les en plan, comme ça ! Stupéfaction garantie.

Bien sur, certains Australiens jouent avec ça pour rigoler. Dès qu’ils voient des backpackers (ou de simples touristes) ils utilisent de manière exagéré ces mots / expressions, en disant par exemple « no worries mate » à toutes les phrases quelque soit le contexte. Personnellement, ça me fait rire (je suis bon public, je sais !).

(PS : Vous l’aurez bien compris, cet article est vraiment à prendre à la rigolade ; en aucun cas il y a une quelconque prétention (même quand vous remettez votre mèche !) ou quoi que ce soit. Certain(es) vont dire « Stéphane, tu craques », peut-être, mais j’assume !).

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 A 30-05-2010 19:49
"Maintenant, si vous voulez vous la « péter grave » dans les soirées mondaines auxquelles vous participez (je le sais !), dites « no worries » et lorsque les gens vous regardent bizarrement répondez leur « nan mais tu peux pas comprendre, c’est de l’Australien, j’ai vécu 4 ans à Sydney et 2 ans à Melbourne » tout en remettant votre mèche de cheveux. Ensuite, partez et laissez les en plan, comme ça ! Stupéfaction garantie." hahahaha!!! T'inquiètes, ça fait déjà très longtemps que je fais ça moi!! ;)