Kings Cross ou le mal à l’état pur... PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Dimanche, 22 Juillet 2007 12:36

« Viennent s’y rajouter la prostitution, les boites de strip-tease et la drogue. Il y draine une faune hybride – jet star, délinquants, touristes, banlieusards… - en quête de prestations bon marché et de divertissements excitants. (…) Le quartier fut le cœur d’un certain mode de vie hippie et le « haut lieu du vice ». Il exerce toujours un attrait certain sur les marginaux et les fêtards insouciants ». J’avais lu ce genre de choses sur des forums internet et mon Lonely Planet me l’a confirmé avec l’extrait juste ci-dessus.

Malgré tout c’est ici que j’ai choisi de venir passer mes quelques semaines à Sydney, cela pour plusieurs raisons. D’abord, c’est ici que se trouvent de nombreux backpackers, et surtout les backpackers à des prix abordables (ceux du centre de Sydney sont 40 ou 45% plus chers…et pas forcément mieux). De plus, Kings Cross est assez bien situé, je suis à seulement 2 arrêts de train de mon école (Bondi Junction) et le centre de Sydney n’est pas très loin, c’est possible d’y aller à pied. Enfin, s’y trouve également une vie nocturne importantes (et pas seulement glauque, heureusement !).

Mais, il faut bien l’avouer, la description du début d’article est assez vraie. A chaque sortie dehors je croise des gens « défoncés » (sous emprise de drogue), « bourré », des prostitués (dont une, que je croise tous les jours ou presque, dans une tenue…plus que légère, je ne donnerai pas de précision pour ne pas choquer les plus jeunes !), des marginaux, etc. Bref, chaque sortie réserve son petit lot d’étonnement ! Et encore je suis arrivé juste après le départ d’un porte avion Américain qui faisait une semaine d’escale à Sydney ; avec parait-il une grande partie des troupes qui sortait sur Kings Cross pour les prostitués… !!

Malgré tout, le quartier est sympa car ça bouge bien. Il suffit de dire « non merci » ou de faire semblant de ne pas entendre lorsqu’on reçoit des propositions indécentes et tout se passe bien. Les bars et night clubs, eux, n’ont pas du tout de problème avec les prostituées ou les dealers (enfin, du moins, les bars et night clubs que je fréquente, car évidemment cela soit être différent dans les « bars à putes »…). De plus, le backpacker dans lequel je suis est vraiment sympa et on a pas mal de soirées (à l’extérieur) d’organisés dans les (bons) endroits de Kings Cross, ce qui fait que je ne regrette pas du tout d’être venu dans ce quartier de dépravés !

Il semblerait que la ville de Sydney souhaite « nettoyer » la zone. Cela a déjà commencé en rénovant des bâtiments et en remplaçant des « bars à putes » par des magasins beaucoup plus « class ». La fin du quartier programmée ?

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 Talesia 24-07-2007 00:37
hihi c'est mignon comme tu es facile a choquer ^^
En thailande on en a vu aussi des protituées...

Bon j'avoue, quand j'étais a King's Cross et que je devais rentrer seule le soir, j'étais pas ultra rassurée.
(d'ailleurs une fois j'ai vu deux filles qui se bastonnaient. une squelettique et une plutot ronde. Violent O_o )

Fais quand meme attention quand tu vas acheter ta drogue hein. :D
 
 
#2 Stephane 24-07-2007 08:15
Je ne suis pas choqué, c'était juste pour mettre un peu de sensationnel sur le site :lol:

Plus sérieusement, je ne suis pas du tout choqué par les prostituées, je ne donne pas de détail pour ne pas choquer les lecteurs de moins de 12 ans, c'est different ;-) Ca me fait "rire" plus qu'autre chose de croiser des filles en string a la porte de certains bars !
Effectivement en Thailande ont en a vu aussi des prostituées, et même à Nantes en centre ville on peut en voir, alors...

Ok, merci pour le conseil pour la drogue :D :D Il faut que je fasse d'autant plus attention que je vais à Singapour dans quelques jours...enfin je posterai un article pour expliquer tout cela avant d'arriver dans ce pays Asiatique.

Bisous
See ya,