Great Ocean Road PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Samedi, 28 Avril 2007 07:33

On ne peut pas passer à Melbourne sans faire la Great Ocean Road. Comme son nom l’indique il s’agit d’une route le long de la côte. Cette route est empruntée par 1,7 millions de touristes chaque année, il s’agit probablement du site le plus touristique et populaire du Victoria.

Sachant qu’il faut être en mesure de marcher, je n’ai pas fais cette balade plus tôt, ce qui malheureusement ne m’a pas laissé beaucoup de choix dans la date et ma journée n’était pas très ensoleillé, nous avons même eu de la pluie, bien dommage. Bref, nous étions un groupe de 24 personnes à majorité féminine (17) à partir de Melbourne vers 8H00. Sans être extraordinaire le groupe était sympa, même s’il y avait trop de sous groupes de copains à l’intérieur. Il y avait une Allemande bien sympa avec qui j’ai passé une grosse partie des pauses donc c’était cool, ça faisait du bien de reparler qu’anglais car dans mon backpacker il y a beaucoup de français. Il y avait également une Australienne qui était cool et…un français (avec ses parents, expatriés en Chine) qu’il fallait absolument éviter, j’ai rarement vu quelqu’un d’aussi débile (et nous étions tous d’accord la dessus…).

Après avoir traverser LA ville industrielle du surf (Torquay) nous avons effectué une première pause à Bell’s Beach. Tous les surfeurs la connaissent obligatoirement, c’est l’une des plus fameuses « au monde » parait-il. C’est également ici que se déroule tous les ans une étape du Rip Curl Pro, épreuve du championnat du monde de surf. Malheureusement, les vagues n’étaient pas au rendez-vous, c’était tout plat ; on aurait dit Damgan en Bretagne !

Au milieu des plages, falaises et rochers, nous nous sommes arrêté pour voir des Koalas sauvages ; même s’ils ne sont plus si sauvages que ça avec tous les touristes qui passent les voir quotidiennement ! Autour d’eux, nous avons également pu observer de magnifiques oiseaux. Il s’agissait typiquement du type d’animaux que nous sommes habitués à voir dans les zoos et non en pleine nature ; sympa !

Après un déjeuner à Lorne, nous sommes allé faire une balade pour aider à la digestion. Celle-ci s’est déroulée dans une rainforest, la densité et l’immensité de la végétation sont impressionnantes. Sabrina, l’Allemande, qui revient de 9 mois ½ en Nouvelle-Zélande me disait avoir visité le même type de forêt mais encore plus « extrême », vivement que j’aille chez nos voisins les kiwis !

La dernière partie de la visite consistait à observer de « gros cailloux » à commencer par les 12 Apôtres. Même s’il y en a plus que 6 de visibles, ils sont assez impressionnants. Il s’agit de rocher posés dans l’eau, certains atteignent les 70 mètres de haut. Pour les observer il était possible de prendre l’option hélicoptère, mais je suis resté raisonnable en ne la choisissant pas. Le temps était trop mauvais pour en profiter pleinement…et c’est assez cher. A quelques kilomètres des 12 Apôtres, nous nous sommes rendus devant la « Loch ard Gorge » puis auprès du « London bridge ». Les sites, bien que très touristiques, sont sympas et bien aménager pour observer au mieux les rochers qui sortes de l’eau. Ca a « de la gueule ». Les hautes falaises rencontrées durant cette journée m’ont fait pensé à celles que l’on peut trouver en Normandie ; la pluie qui nous accompagnait aidait à faire ce rapprochement…

Après une pause McDo sur le retour à Melbourne, nous sommes arrivé vers 21H30 dans le centre ville, après une journée sympa et bien rythmée. D’ailleurs le conducteur du bus doit être un ancien pilote de course aux vues de sa conduite « sportive » sur les lacets de la Great Ocean Road ! Je me demande comment personne n’a été malade.

Je mets en ligne une cinquantaine de photos de la journée, n’hésitez pas à les regarder et à laisser vos commentaires.

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 St 29-04-2007 07:23
La connexion internet que j'utilise actuellement pour mettre en ligne les photos à plantée hier ce qui m'a empêché de mettre celles de la Great Ocean Road. C'est maintenant chose faite, avec également un album du Royal Botanic Garden of Melbourne.
See ya,