Anzac Day PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Mercredi, 25 Avril 2007 10:46

Ce mercredi est férié ici, tout comme chez nos voisins Néo-Zélandais. En effet, les kiwis et Aussies célèbrent l’Anzac Day, il s’agit de commémorations en hommage au courage des soldats de l'Australian and New Zealand Army Corps (ANZAC) qui se sont illustrés pour la première fois en 1915 à Gallipoli, en Turquie, pendant la première guerre mondiale.

Plus qu’un grand discours, voici un extrait d’une page consacré au sujet sur le site officiel du consulat générale d’Australie en Nouvelle-Calédonie. Extrait :

« Le 25 avril de cette année-là, les hommes de l’ANZAC ont débarqué sur la côte des Dardanelles pour attaquer une position turque. Mais alors qu’ils pensaient débarquer sur une plage de sable, les ANZACs se sont retrouvés au pied d’une gigantesque falaise et ils se battront pendant huit mois sous un déluge d’artillerie avant de se retirer sans avoir atteint leur objectif.

Leur courage et leur ténacité seront salués de tous, y compris de leurs opposants. Cette expérience tragique est gravée à tout jamais dans la mémoire collective des Australiens et des Néo-Zélandais qui perpétuent chaque année le souvenir du sacrifice de leurs soldats, et d’une manière plus générale, honorent les hommes et les femmes qui ont participé à toutes les guerres, conflits et opérations de maintien de la paix. »

Le document complet est disponible ICI.

En effectuant mes recherches, j’ai également découvert sur cette page que le 25 avril était associé à un second évènement de la Grande Guerre :

« Par pure coïncidence, c'est un 25 avril que Villers - Bretonneux sera libérée par le corps d'armée australien et néo-zélandais. C'est en effet le 24 avril 1918 que les 13ème, 14ème et 15ème brigades australiennes contre-attaquent. Elles reprennent Villers-Bretonneux dans la nuit au 24 au 25 avril. Cette Victoire sera décisive pour la suite du conflit mondial. Les alliés stoppèrent l'offensive allemande de mars et ont ainsi contribué fortement à la victoire finale six mois plus tard. Les Anzacs perdront dans cette bataille 1 200 hommes. »

A cette occasion, se déroulent des défilés dans les rues. Drapeaux, banderoles, anciens combattants (pas forcément de la première guerre mondiale car il en reste peu) et jeunes défilent en mémoire des disparus des différentes guerres et conflits armés. J’ai pris des photos mais je ne peux pas les poster d’ici et je n’ai pas réussi à me connecter de mon autre point d’accès, j’espère les mettre en ligne dès demain jeudi….

See ya,

 

Commentaires   

 
#1 jack 25-04-2007 15:21
Pas très malin de rester en bas d'une falaise pendant 8 mois à encaisser les tirs ennemis. A mon avis, l'histoire doit être plus compliquée...je lirais tes links, ça m'intéresse. Ca s'est résolu ton histoire de billet de retour ?
 
 
#2 Mamy Auvergnate 26-04-2007 09:11
J'apprécie particulièrement ce reportage et merci pour la recette des "gateaux".

On a tous de près ou de loin (un ami, un parent....) impliqué dans un conflit .Quelque soit notre pays ou nos origines ou nos cultures le respect de notre mémoire permet le respect de notre avenir !!!

Cordialement.

ps : Il se passe des choses entre NorFolk et Bilbao (ils açorent)
 
 
#3 St 26-04-2007 12:15
Jacques : évidemment que ça ne doit pas être si simple que ça ;-)
Mon problème de billet n'est pas résolu mais ça devrait se faire rapidement suite à la confirmation de Pauline que mon retard n'était pas excusable. C'est sur que louper 3 jours de cours pour pratiquer l'anglais 2 mois de plus, ça n'aurait pas été logique d'un point de vu pro :roll: :roll: :eek: :sad:

Mamy Auvergnate : Bien d'accord avec votre message.
PS : oui, je regarde ça de loin mais ça devrait être pas mal pour Bernard :-)