Enfin ! PDF Imprimer Envoyer
Écrit par Stéphane   
Lundi, 02 Avril 2007 13:09

Après 3 rendez-vous avec un « médecin » de l’hôpital de Cobram, j’ai ce lundi eu un rendez-vous avec un physiothérapeute spécialiste dans la médecine sportive. A l’occasion de cet entretien j’ai enfin rencontré un « vrai » médecin (bien qu’il n’est pas cette appellation), j’ai enfin pu avoir un diagnostic complet et sérieux et je sais enfin ce que j’ai à cette fameuse cheville gauche.

Mon praticien a commencé par me poser des questions sur ce qui s’était réellement passé, les actions réalisés de suite, la douleur ressentie, le temps de traitement, etc. Ensuite il a regardé ma cheville, a touché de nombreux points bien précis puis il a testé ma cheville pour savoir quels étaient les mouvements que je pouvais ou pas réaliser, etc. Une fois son diagnostic établi il est allé cherché une fausse cheville puis m’a montré le fonctionnement, ce qui s’est passé lorsque je suis tombé et enfin les ligaments qui étaient touchés.

Bref, sa méthodologie était semblable à celle d’un médecin français et, surtout, ça ne semblait pas bâclé.

Voici le compte rendu de mon physiothérapeute : j’ai donc une élongation de deux ligaments (un horizontal et un vertical) mais normalement aucune fracture. Il va quand même récupérer les radios car…il n’a pas trop confiance en l’autre médecin (je me sens moins seul). Je ne connais pas le nom des ligaments touchés, je vais essayer de prendre une photo de sa fausse cheville mercredi puis faire ressortir ceux qui posent problèmes. Lorsque le manager lui a demandé l’importance de la blessure il a déclaré que ça n’était pas très grave mais tout de même important. Bien entendu je lui ai demandé le temps de rétablissement et…gloups. Tout en me montrant les ligaments allongés il m’a indiqué « pour celui-ci entre 2 et 3 semaines, pour celui-là entre 4 et 6 semaines et pour que les deux soient réparé il faut compter…6 semaines ». Soit encore 5 semaines… Cependant je devrais pouvoir remarcher sans béquilles d’ici environ 3 semaines, mais sans faire de mouvements latéraux. Il a d’ailleurs prévu de me donner une attelle mercredi lors de notre prochain rendez-vous.

Une fois cette partie du rendez-vous de terminé il a commencé la rééducation, d’abord en mettant une pommade et en « massant » avec un appareil prévu à cet effet puis en me posant des électrodes (c’est bien ça ?!). Je vais devoir continuer cela plusieurs fois par semaines pendant…longtemps.

Bref, je suis bien content d’enfin savoir ce qu’à exactement ma cheville ; maintenant je sais à quoi m’en tenir. Je continue donc mes séances de piscine en parallèle de la physiothérapie. Maintenant la grande interrogation concerne les indemnités salariales, normalement je devrais les toucher jusqu’à la fin de l’arrêt maladie mais j’espère qu’ils ne vont pas me dire que je peux faire un autre travail (job de bureau). Logiquement ils ne peuvent pas, mais…

Pour terminer cet article je souhaite remercier les médecins français qui m’ont envoyés leurs conseils par mail, cela m’a été bien utile. La « médecine à distance » est efficace. Merci à vous !

See ya,